Une politique pour les filles

Est inscrit dans la Constitution allemande : " Les hommes et les femmes sont égaux en droits. L'État encourage l'égalité entre les femmes et les hommes et poursuit l'élimination des inégalités existantes." En théorie tout va bien. Mais afin que cela puisse se matérialiser, il faut que les législateurs à la tête de l’état sachent dans quels domaines les femmes sont encore désavantagées. Ce n'est pas souvent le cas, parce que la plupart des politiciens sont encore des hommes. Et ils ne voient pas forcément quels problèmes ont les femmes. Le fait que la chancelière allemande soit une femme n'y change rien non plus.

Ce qui est vrai pour les femmes s'applique également aux filles. Les femmes et les filles sont encore très souvent désavantagées. Par exemple, les femmes gagnent moins d'argent pour le même travail  que les hommes, et les filles portent moins d'argent de poche que les garçons. Beaucoup de femmes et de filles sont exposées au harcèlement et à la violence sexuelle. Mais les filles ont aussi leurs problèmes spécifiques. Des problèmes avec l'école et la formation par exemple, avec les parents et la famille, avec les ami(e)s, avec l'oppression et le désir de liberté et d'épanouissement, avec leur corps, avec l'amour et la sexualité.

Par conséquent, il est important qu'il y ait une politique non seulement pour les femmes, mais aussi pour les filles. Une politique pour les filles implique plaider pour les intérêts des filles. Une politique en faveur des filles s'interroge sur la façon dont les problèmes des filles interfèrent avec ceux de la société et ce qu'il convient de changer pour que ces problèmes puissent être résolus.

Une politique en faveur des filles doit faire en sorte que les intérêts de ces dernières soient pris en compte dans tous les secteurs de notre société. Il s'agit de provoquer une prise de conscience de l’opinion publique et de la classe politique sur ce qui est important pour les filles et sur les problèmes et les inégalités auxquels elles sont confrontées. Une politique pour la cause des filles s'engage à obtenir pour elles l'égalité des droits : que leurs droits soient autant respectés que ceux des garçons. Et en même temps, pour que les besoins tout particuliers des filles soient pris en compte : pour que les filles puissent vivre et s'épanouir de la façon qui leur convienne le mieux. Et comme elles le souhaitent.

À Francfort, il y a par exemple le Bureau de la Femme et Mädchenpolitik AG qui ont été créés en 1989 sur la base de divers projets et de groupes de travail. À FeM Mädchenhaus nous sommes nous aussi impliquées dans la politique en faveur des filles. Pour que vous habitiez dans une ville où on fasse le maximum pour vous, votre vie et votre avenir.

Registrieren

Zum ersten Mal hier?

Zur Nutzung der Online-Beratung bitte zunächst anmelden.

Registrieren

Log in

CAPTCHA
Bitte die Sicherheitsabfrage lösen
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.