Les peurs

Quand quelque chose nous paraît menaçant, nous éprouvons de la peur. Les gens peuvent avoir peur de choses tout à fait différentes. Ce qui fait peur à certains peut sembler tout à fait anodin à d'autres. Certaines personnes aiment voir des films d'horreur, d'autres en ont des cauchemars pendant des semaines. Certaines personnes aiment se promener seules dans les bois, d'autres ont la chair de poule rien qu'à y penser.

Cela ne veut pas dire que les peurs qui en laissent d'autres insensibles soient sans fondement. La peur est un sentiment de base qui sert à nous protéger des menaces. C’est un mécanisme de protection qui aiguise les sens et qui, dans des situations dangereuses, nous permet de nous protéger en nous incitant à prendre les bonnes décisions. Par exemple en nous enfuyant à temps. Une peur trop ténue est donc dangereuse. Mais trop de peur aussi. Car si notre peur est trop grande, elle peut bloquer nos actions. Elle peut également provoquer des " fausses alertes " : Nous avons peur de choses qui ne sont pas vraiment dangereuses. Si ces fausses alertes se produisent souvent ou constamment, elles peuvent rendre la vie très difficile. Les angoisses peuvent devenir si fortes qu'elles nous semblent insupportables. En allemand, le mot " Angst " (peur) vient de " Enge " (étroitesse). Cette étroitesse peut devenir si oppressante que nous nous sentons pris au piège sans aucune possibilité d'y échapper.

S'il y a des peurs très différentes les unes des autres, celles-ci se manifestent aussi de nombreuses manières. Parfois, nous savons que nous avons peur et de quoi nous avons peur. Nous avons alors souvent tendance à éviter les choses qui nous font peur (par ex. parler devant la classe, prendre l'ascenseur ou l'avion) parce que nous espérons la maîtriser plus tard. Mais souvent ce n'est pas vrai : Éviter les facteurs de peur peut au contraire les renforcer encore.

Parfois, les causes de la peur ne sont pas si évidentes. Certaines filles ressentent la peur dans de nombreuses situations quotidiennes, mais elles ne disent pas de quoi elles ont peur. Cela peut aller jusqu'à ce qu'elles aient peur en permanence et se fassent beaucoup trop de souci pour des membres de la famille ou des ami(e)s.  

Ces peurs peuvent générer des " douleurs " psychiques, mais aussi physiques. Elles peuvent déclencher des palpitations cardiaques, des sueurs, des étourdissements, des sensations d'oppression ou des troubles gastro-intestinaux. Il arrive que des filles se sentent mal sans se rendre compte que cela est dû à la peur.

Certaines filles ont subi des crises de panique provoquant des palpitations et des étourdissements qui sont souvent accompagnés d'une authentique peur de mourir : leur peur est si grande qu'elles croient leur mort imminente.

Si ces peurs vont jusqu’à t’empêcher de mener ta vie normalement et de la croquer à pleines dents, tu devrais demander de l'aide. Une première étape peut consister à prendre conseil auprès de la consultation en ligne de ce site Internet. Nous pouvons t'aider à découvrir d'où viennent tes peurs et comment tu peux retrouver ta joie de vivre.

Registrieren

Zum ersten Mal hier?

Zur Nutzung der Online-Beratung bitte zunächst anmelden.

Registrieren

Log in

CAPTCHA
Bitte die Sicherheitsabfrage lösen
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.