Une sexualité librement choisie

La sexualité est importante pour presque tout le monde. La plupart d'entre nous aspirent à l’intimité physique avec quelqu’un. Comment et avec qui ils veulent le faire est très variable et peut évoluer en fonction de la phase de la vie et des besoins. La sexualité ne consiste pas seulement à un rapport sexuel ; des baisers, caresses, câlins ou la masturbation en font aussi partie.

Il y a des droits liés à la pratique de la sexualité. À partir de l’âge de 14 ans, en Allemagne, les filles et les garçons ont le droit de choisir librement leur sexualité. Par exemple, une fille et un garçon peuvent pratiquer le sexe entre eux, mais aussi une fille avec une fille ou un garçon avec un garçon. La condition préalable est que les deux souhaitent le rapport sexuel et que personne le fasse sous la contrainte. Le caractère volontaire de toute activité sexuelle est essentiel - à n'importe quel âge. Personne ne doit être contraint à la sexualité ! En Allemagne, les jeunes ont par ailleurs le droit de recevoir une éducation sexuelle et des informations exhaustives sur la sexualité.

Le sexe avec des enfants âgés de moins de 14 ans est interdit par la loi. Il ne s'agit pas d'empêcher les enfants d'avoir entre eux des relations de tendresse et d'amitié, mais de les protéger contre les agressions et les abus sexuels. Pour la même raison, la loi interdit jusqu'à l'âge de 18 ans de pratiquer des activités sexuelles dans certains cas, par exemple entre des mineurs et leurs professeurs ou formateurs en raison de la relation de dépendance qui existe entre eux.

Personne n'a le droit de disposer de ton corps. Ton corps t'appartient à toi seulement. C'est toi le seul à décider qui peut te toucher et à quel endroit de ton corps. Cela vaut également pour la famille ou ton entourage. Toute personne te poussant ou t’obligeant sans ton consentement à te livrer à une activité sexuelle commet un abus sexuel et se rend répréhensible. Si une telle chose t'arrive, ne te laisse pas faire. Tu as le droit d'être désagréable. Raconte ce qui s'est passé à une personne de confiance. Cherche de l'aide. Les personnes incriminées essaient souvent de faire en sorte que tu gardes le secret. Si quelque chose te met mal à l'aise, surtout ne le garde jamais pour toi, mais raconte-le toujours à quelqu'un. Il n'y a aucune raison d'avoir honte si quelque chose de ce genre t'arrive. Tu n'en es pas responsable. Le fautif est le seul responsable.

Cela ne vaut pas seulement pour des attouchements et des activités sexuelles. Des regards ou des propos obscènes peuvent mettre mal à l'aise et dépasser les limites. Cela est d’autant plus le cas lorsque quelqu'un veut avoir des photos nues de toi ou te photographier ou filmer nue.   Tout ce qui comporte te pousser ou te forcer à faire quelque chose contre ta volonté est répréhensible - même quand quelqu'un essaie de te draguer avec un langage explicite, en t'envoyant des photos ou des films pornographiques ou t'oblige à regarder comme d'autres personnes font l'amour. Il en va de même quand tu navigues sur Internet.

Il se peut aussi que tu ais trouvé une personne intéressante, que tu as voulu mieux connaître, vous avez convenu un rendez-vous, vous vous êtes vus, vous être livrés à une activité sexuelle, mais que brusquement tout cela devienne plutôt désagréable pour toi. On dénomme « teen dating violence » toute agression sexuelle vécue par des filles lors de rendez-vous ou de relations avec des garçons. Elles arrivent beaucoup plus fréquemment qu'on ne l'imagine. Peu importe si auparavant tu as consenti à quoi que ce soit : Tu peux toujours dire "non " en plein milieu. Tu as le droit à tout moment de partir ou de mettre fin à une relation.

Registrieren

Zum ersten Mal hier?

Zur Nutzung der Online-Beratung bitte zunächst anmelden.

Registrieren

Log in

CAPTCHA
Bitte die Sicherheitsabfrage lösen
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.