La violence numérique / le cybermobbing

En entendant le mot " violence ", la plupart d'entre nous pensent probablement d'abord à la violence physique. Mais il existe beaucoup d’autres formes de violence au moins aussi douloureuses. L'une d'entre elles est la fameuse " violence numérique " dénommée aussi " cybermobbing " (en matière de mobbing tu trouveras également des informations sur cette page).   Malheureusement il existe des individus qui se servent des forums de discussion ou des réseaux sociaux comme Facebook pour blesser, ridiculiser, menacer ou faire chanter d'autres personnes. Parfois, les mobbeurs et les victimes ne se connaissent même pas, dans bien des cas les mobbeurs se servent d’Internet pour proférer des insultes ou brandir des menaces qu’ils n’oseraient jamais prononcer à haute voix à l’école ou au club de sport.

Lorsque des individus utilisent des photos ou des vidéos intimes pour faire du chantage, c'est une autre forme de violence numérique : " Si tu me quittes, j’enverrai les photos nue que j'ai prises de toi récemment à toute l'école ! " Il arrive très souvent que des garçons ou des hommes utilisent ce moyen pour obliger à des filles à coucher avec eux. Certaines personnes ne divulguent ce genre de photos que dans le but de faire la honte à quelqu'un ridicule ou pour se faire passer pour un type cool. Pour les personnes concernées, ce type d‘expérience peut être très pénible. Vous vous sentez ridiculisé et humilié. Beaucoup se reproche d’avoir envoyé des photos intimes ou de s’être laissé photographier. Malheureusement, il arrive constamment que des camarades de classe ou des connaissances qui ont appris ces faits, non seulement n’incriminent pas les fautifs, mais donnent la faute aux victimes. Une fille est rapidement cataloguée de " traînée " parce qu'elle a envoyé des photos érotiques à celui qu'elle aimait. Beaucoup de victimes de la violence numérique se sentent surtout impuissantes et pensent qu’elles ne peuvent rien entreprendre contre ces attaques.

Ce n’est pourtant pas le cas. Internet n'est pas un vide juridique, même si parfois le contraire semble être le cas. Les règles et les lois de la vie " réelle " s'appliquent aussi à Facebook et Instagram, aux forums de discussion ou aux blogs. Le harcèlement, l'insulte, la menace ou le chantage sont punis par la loi. Il est répréhensible de divulguer des photos ou des vidéos intimes de ta personne contre ta volonté - même si tu as accepté une fois de te laisser prendre en photo ou si tu l’as prise toi-même. Tout cela s'applique également quand les fautifs agissent sous le couvert de l'anonymat : les services de police peuvent mener une enquête pour confondre le criminel.  

Cependant, pour de nombreuses filles, il est difficile de parler de violence numérique à des ami(e)s ou à leurs parents. Mais ce n'est pas une raison pour garder le silence et tout subir. Les consultantes en ligne de Fem-Mädchenhaus peuvent t'aider de manière anonyme. Il ne faut pas avoir honte de quoi que ce soit devant elles, elles t'informeront de tes droits et pourront te donner des conseils sur la manière de se défendre.

Registrieren

Zum ersten Mal hier?

Zur Nutzung der Online-Beratung bitte zunächst anmelden.

Registrieren

Log in

CAPTCHA
Bitte die Sicherheitsabfrage lösen
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.